Allongement du câble, brisure des fils âme

Allongement du câble

L’allongement de construction
Tout câbles d’acier s’allongent à des degrés divers lorsque les charges initiales sont appliquées. Cet allongement se nomme « allongement de construction ».

Cet allongement comprend trois phases :

  1. L’allongement initial ou de construction qui se produit pendant la période de début de la mise en service du câble. La cause en est l’ajustement du câble aux conditions de fonctionnement.
  2. Suite à la période d’ajustement il y aura une période prolongée – la plus longue période dans la vie du câble-pendant laquelle il se produit un léger allongement échelonné dans le temps. C’est le résultat de la fatigue, de l’usure etc. Sur un graphique on pourrait voir une ligne pratiquement horizontale légèrement courbée vers le haut par rapport à son point de départ.
  3. L’allongement se produit à un taux plus rapide par la suite. Ceci signifie que le câble a atteint son point de dégradation rapide ; résultat de l’exposition à l’usure abrasive, à la fatigue, à la fracture non identifiée de fils intérieurs et extérieurs etc. La seconde courbe est un avertissement indiquant qu’il est temps de remplacer le câble avant de faire face à une défaillance irréversible du câble.

Allongement élastique / Limite d’élasticité
L’allongement élastique se produit aussitôt qu’une charge est appliquée Lorsque la charge est déposée le câble reprend sa longueur initiale, de là le terme allongement « élastique ». Cet allongement est causé par la déformation élastique de l’acier (les fils individuels) ainsi que par le câblage du câble qui pourrait se comparer à un ressort. En d’autres mots plus le commettage du câble est long moins il développera un allongement élastique. L’allongement élastique est une caractéristique recherchée pour un câble. La capacité d’un câble de s’allonger sous le poids d’une charge signifie que ce câble peut absorber de l’énergie, le terme employé ici est; une capacité « d’absorption de l’énergie ».

Dans bien des cas, il n’est pas facile de faire la distinction entre (les restes de) l’allongement dit de construction ou l’allongement élastique, car ils peuvent se produire simultanément surtout lorsque le câble est nouveau.

Les valeurs de l’allongement élastique dépendent de la construction du câble, de la longueur et du type de câblage, du type d’acier, de la force de traction des fils etc. On peut estimer la valeur entre 0.25 % et 0.6 %. Le module d’élasticité varie également d’environ 11 millions à 16 millions livres/pouces. Pour des valeurs exactes, veuillez communiquer avec nous pour recevoir de plus amples informations.

L’allongement élastique devient un allongement lorsque le câble est chargé au-delà de 55 %-60 % de sa force de rupture (ou 2-1/2 à 3 fois son C.M.U.). A ce point l’acier le câble inoperant puisque les fils individuels perdront leurs propiétés mechaniques d’endurer la fatigue.

Fractures des fils de l’âme

Il s’agit de la détérioration du câble la plus difficile à détecter. Les fils cassés dans l’âme d’un câble se produisent plus fréquemment dans les câbles à 6 ou 8 torons et les câbles 19×7/19×19, plutôt que dans les câbles multi torons à âme plastifiée. Nous avons eu des exemples de fractures de câbles 8×36 et 19×7. Il n’y avait aucun critère visible à l’extérieur du câble suggérant la nécessité de remplacer le câble. Toutefois l’âme du câble était complètement cassée en morceaux. Une fois que l’âme du câble se brise un choc soudain de chargement sur les torons extérieurs peut provoquer une défaillance irréversible et catastrophique du câble.

Les câbles PYTHON® à âme plastifiée ne devrait pas subir de fracture des fils de l’âme. C’est le résultat de l’effet de d’amortissement des couches de plastique. L’expérience sur le terrain avec nos clients démontre que les câble PYTHON® âme plastifiée ne sont jamais revenus avec des fils bries dans l’âme sans que les torons extérieurs aient été visiblement endommagés bien au-delà des critères justifiant le rejet du câble.
Pour inspecter l’âme des câbles à 6 ou 8torons il faut complètement décharger le câble. Insérez prudemment une pointe à travers un ou deux torons et tournez la pointe dans la direction du câblage. Si l’âme est fortement lubrifiée vous aurez besoin d’une bonne illumination pour voir les fils cassés! Vous pourriez aussi utiliser un fusil à air comprimé pour enlever l’excès de lubrifiant sur le câble, assurez-vous de bien relubrifier l’âme après l’inspection.

Comme pour tout câble résistant à la rotation ou antigiratoire nous recommandons de confier ces inspections aux experts. De telles inspections peuvent endommager le câble de façon définitive.